Comment réussir vos clématites

Pour réussir votre plantation de vos arbres et conifères

  • Choisissez l’emplacement et creusez un trou dont les dimensions seront toujours 2 fois la largeur et 1.5 fois la hauteur du pot.
  • Par contre, pour les gros arbustes ou arbres en motte, la forme du trou sera légèrement différente :le diamètre aura 2 fois la largeur mais, il faudra incliner les parois du trou afin que le fond soit de la même largeur que la motte. La hauteur sera également la même que la motte.
  • La terre récupérée devrait être mélangée au terreau transplanteur et à l’enracineur 12-14-12. Ce dernier améliore le développement des racines et favorise la reprise.
  • Pour les arbres en motte, coupez les cordes qui retiennent le panier et écartez la broche en la repliant vers l'extérieur (nul besoin de l'enlever complètement). Détacher la jute du tronc et rabattez-la sur les côtés.
  • Afin de savoir si votre sol est argileux ou s’il s’égoutte bien, creusez un trou d'une bonne dimension et remplissez le d’eau le soir venu. Si le trou se vide de son eau pendant la nuit, votre terrain s’égoutte suffisamment; une plantation surélevée n’est alors pas nécessaire.
  • Si votre sol s'égoutte bien, vous pouvez faire une plantation avec cuvette. Arrosez bien votre motte, enlevez le pot s'il y a lieu et installez la motte dans le trou, en centrant bien le tronc. Assurez vous que le collet de la plante se retrouve au même niveau que le sol et même légèrement au dessus. Il est très important de ne pas enfouir le collet. Par la suite, la fosse doit être remplit au 2/3 avec le mélange préparé (la terre récupérée et le terreau transplanteur). Tassez bien la terre sans briser la motte et arrosez abondamment pour éliminer les poches d’air coincées dans le sol compacté. Après quelques minutes, lorsque l’eau est complètement absorbée, continuez le remplissage en créant une cuvette tout autour du tronc avec le reste du mélange terreaux. Cette cuvette permettra à l’eau d’être directement assimilable par les racines de la plante durant l’été; il faudra toutefois la défaire avant l’hiver.
  • Un tuteur peut être installé lors du remplissage du trou, face aux vents dominants. Ce tuteur aidera l’arbre à bien s’implanter mais il ne doit pas rester en place plus d’une année ou deux selon la variété. Vérifiez de temps en temps que les attaches ne blessent pas le jeune tronc ou les branches. Il est préférable de ne pas replacer le gazon enlevé autour de la plantation. Vous pouvez ajouter 5 à 8 cm de paillis et voilà, c’est fait !
  • Si votre sol est argileux, les arbres et arbustes bénéficieraient d’être plantés sur des buttes légèrement surélevées. En effet, dans ce type de sol, si on creuse un grand trou, il risque de se remplir d'eau et alors les racines des plantes peuvent pourrir. Une surélévation de 10 à 15 cm permet de couvrir une surface assez étendue de part et d’autre du plant (ex. plus de 25 cm de chaque coté).Vous pouvez également utiliser le compost forestier "briseur de glaise", un mélange conçu spécialement pour les sols glaiseux, afin de l’incorporer au sol existant. Cette technique permettra aux racines de s'adapter tout de suite à la glaise.
  • Veillez à arroser les arbres suffisamment durant la première année de plantation. L'arrosage doit être fait en profondeur, on laisse le boyau couler légèrement de 20 à 30 minutes selon la grosseur de la motte. On arrose longtemps et moins souvent. Si on arrose souvent et pas longtemps ont favorise le développement des racines à la surface du sol. Ce qui donne un arbre faible et fragile. C'est donc à éviter.

209, Route 143 L'Avenir, Qc JOC 1BO • Tel: 819 394-2848